>
>
>
Fruits et lĂ©gumes de Septembre đŸ‡«đŸ‡·
Catégorie(s)

Fruits et lĂ©gumes de Septembre đŸ‡«đŸ‡·

Ecrit par
RĂ©gis L.
Publié le
5/7/2023

Afin de respecter les cycles de saison et valoriser les producteurs, les paniers PimpUp sont composés de produits 100% français, frais, goûtus et surtout de saison. Comme nous ne pouvons pas vous mettre tous les fruits et légumes de saison en un panier (et selon les arrivages), voici un petit récapitulatif des fruits et légumes de saison à manger en septembre :

‍

Calendrier des fruits, légumes et plantes à consommer au mois de Septembre

PimpUp vous aide à consommer de saison grùce à ses paniers anti-gaspi, frais, français et en circuit court : commander un panier. N'hésitez pas à cliquer sur le mot PimpUp pour en savoir plus.

Manger de saison présente de nombreux avantages, notamment la fraßcheur, la saveur optimale et la durabilité des aliments.
En privilégiant les circuits-courts, vous soutenez l'agriculture locale et vous contribuez à préserver l'environnement, tout en favorisant une alimentation équilibrée et variée. Manger local et en circuit-court permet donc de protéger l'environnement et de vous régaler lors de vos recettes culinaires.

FRUITS

La figue :

Entre saveurs douces et acidulées, avec une chair onctueuse et rafraßchissante, la figue arrive à grand pas. Blanche, noire, rouge, violette ou bicolore, elle amÚne un festival de couleurs et de saveurs.

Riche en sucre, en fibres et en micronutriments, la figue est un alliĂ© santĂ© de taille dans le cadre d’une alimentation variĂ©e et Ă©quilibrĂ©e.

La figue est trĂšs simple Ă  prĂ©parer : elle ne nĂ©cessite pas d’épluchage, au plus, une petite coupe au niveau du pĂ©doncule.

Elle accompagne parfaitement certaines préparations salées et une multitude de fromages.
‍

Le melon

En été, on retrouve le melon sur les étals qui parfument agréablement les paniers.

A Rome vers le 1er siĂšcle, il est alors consommĂ© comme lĂ©gume. En effet, Ă  l’époque, les melons sont petits, peu sucrĂ©s ; il Ă©tait donc dĂ©gustĂ© avec du poivre et du vinaigre.

Aujourd’hui, beaucoup plus sucrĂ© et savoureux, il fait partie des fruits et lĂ©gumes d’étĂ© prĂ©fĂ©rĂ©s des Français.

Désormais, il se consomme surtout comme un fruit, mais on peut le retrouver agrémenter certaines préparations salées.
‍

La mûre

Petite baie juteuse, violet foncé, au goût acidulé et sucré, la mûre est synonyme de grignotage au bord des haies sauvages.

En France, on retrouve la mĂ»re essentiellement Ă  l’état sauvage. Sa culture existe mais Ă  trĂšs petite Ă©chelle en raison, notamment, de sa dĂ©licatesse. On retrouve des cultures de mĂ»res en RhĂŽne-Alpes, dans le Limousin et dans le PĂ©rigord. La mĂ»re de culture est plus douce et plus sucrĂ©e.

Ce petit fruit Ă  la belle robe sombre est une habituĂ©e de la cuisine et un alliĂ© du bien-ĂȘtre.

La mûre est un grand classique de la gastronomie à cuisiner cependant avec prudence : ce fruit délicat ne supporte pas tous les types de cuisson
 Comme tous les fruits rouges, la mûre ne supporte pas les cuissons trop longues, qui la réduisent en purée. Pour la garder entiÚre, tiédissez-la.
‍

‍La myrtille

Petite baie juteuse, violet foncé, au goût acidulé et sucré, la mûre est synonyme de grignotage au bord des haies sauvages.

En France, on retrouve la mĂ»re essentiellement Ă  l’état sauvage. Sa culture existe mais Ă  trĂšs petite Ă©chelle en raison, notamment, de sa dĂ©licatesse. On retrouve des cultures de mĂ»res en RhĂŽne-Alpes, dans le Limousin et dans le PĂ©rigord. La mĂ»re de culture est plus douce et plus sucrĂ©e.

Ce petit fruit Ă  la belle robe sombre est une habituĂ©e de la cuisine et un alliĂ© du bien-ĂȘtre.

La mûre est un grand classique de la gastronomie à cuisiner cependant avec prudence : ce fruit délicat ne supporte pas tous les types de cuisson
 Comme tous les fruits rouges, la mûre ne supporte pas les cuissons trop longues, qui la réduisent en purée. Pour la garder entiÚre, tiédissez-la.
‍

‍La noix

L’origine de la noix est trĂšs ancienne. Aujourd’hui, la France est l’un des plus grands producteurs europĂ©ens de noix. Ce fruit est aussi dĂ©licieux Ă  croquer qu’à ajouter Ă  toutes vos recettes, salĂ©es et sucrĂ©es, auxquelles il apporte goĂ»t et texture.

La noix se distingue des autres olĂ©agineux notamment pour ses bienfaits sur la santĂ© cardiovasculaire. De plus, le contenu en lipides de la noix ainsi que les autres principes actifs qu’elle contient apportent un lot de bienfaits sur la santĂ©, il ne faut donc pas hĂ©siter Ă  l’intĂ©grer rĂ©guliĂšrement Ă  son alimentation.

Croquante et goĂ»teuse, la noix peut servir d'en-cas nutritif. CuisinĂ©e, elle rĂ©vĂšle des arĂŽmes insoupçonnĂ©s et apporte texture et gourmandise de l’entrĂ©e au dessert. Elle peut Ă©galement ĂȘtre cuisinĂ©e au wok ou Ă  la poĂȘle : 5 min sautĂ©es pour agrĂ©menter un plat de lĂ©gumes et de viande.
‍

La pastĂšque

ComposĂ©e Ă  plus de 90% d’eau, la pastĂšque est un fruit de choix pendant la pĂ©riode estivale.

De la mĂȘme famille que les courges, la pastĂšque se prĂ©sente sous la forme d’une plante Ă  tiges rampantes qui peut atteindre plusieurs mĂštres de long.

Elle peut se dĂ©guster bien fraĂźche, sans ajouter le moindre assaisonnement, comme elle peut ĂȘtre cuite et dĂ©gustĂ©e en version salĂ©e. La pastĂšque se marie particuliĂšrement bien avec le fromage et l’huile d’olive.
‍

La pĂȘche

La pĂȘche-nectarine est le 7e fruit le plus consommĂ© en France.

Originaire d’Asie, elle est prĂ©sente en France depuis le XVe siĂšcle qui est mĂȘme devenue le centre de sa culture en Europe.

Sucrée et trÚs désaltérante, elle apporte sa touche de gourmandise à la belle saison.

Elle se consomme nature mais se marie Ă©galement Ă  de savoureux plats.
‍

La prune

Juteuse et dĂ©saltĂ©rante, la prune est un des alliĂ©s fraĂźcheur de l’étĂ©. On retrouve des prunes noires, rouges, mauves ou encore jaunes. Lorsqu’elles sont sĂ©chĂ©es, elles se nomment pruneau.

La culture des prunes semble trĂšs ancienne. Les archĂ©ologues ont retrouvĂ© des noyaux proches de ceux de la mirabelle dans des sites datant de l’ñge de bronze. En France, c’est Ă  la Renaissance que la prune connaĂźt un vĂ©ritable succĂšs. On la dĂ©guste alors en fruit de table, en tarte, en flan et surtout en confiture.

Relativement peu calorique, elle peut se consommer sans problĂšme Ă  tout moment de la journĂ©e, que ce soit fraĂźche, en jus ou encore sĂ©chĂ©e. Les plus gourmands peuvent mĂȘme la cuisiner : quoi de meilleur qu’une tarte aux prunes ou un clafoutis ? C’est un aliment parfait pour faire le plein de vitamines et de minĂ©raux et avoir une bonne digestion.

Si les prunes se dégustent essentiellement en dessert, elles peuvent aussi agrémenter entrées et plats que ce soit crues ou cuites.
‍

‍La poire

Techniquement disponible toute l’annĂ©e, la poire se dĂ©cline en une dizaine de variĂ©tĂ©s qui se rĂ©partissent entre l’étĂ© et la saison d’automne-hiver. Plus rĂ©pandue comme fruit d’automne-hiver, voici quelques variĂ©tĂ©s que l’on retrouve Ă  cette pĂ©riode :

  • La ConfĂ©rence

Disponible de septembre Ă  avril, la poire ConfĂ©rence est la poire d’automne et d’hiver par excellence. Il s’agit de la variĂ©tĂ© la plus produite en Europe, elle doit son succĂšs Ă  sa tenue lors de l’affinage et de la conservation.

Robe : de forme allongée, son pédoncule est assez long et sa robe de couleur vert- jaune.

Préparations adaptées : à croquer, en compote, à cuisiner.

  • La Comice

Disponible de septembre à décembre, elle est volumineuse et de forme arrondie.

Robe : elle affiche une couleur jaune pĂąle.

Préparations adaptées : à croquer, en tarte, à cuisiner.

Autres poires d’automne-hiver : la Passe-Crassane, la BeurrĂ© Hardy, etc.
‍

La poire a de nombreux avantages en termes de santĂ©. En effet, elle contient des glucides, des fibres alimentaires ainsi que des substances antioxydantes. Ce qui lui confĂšre des vertus antioxydantes et digestives particuliĂšrement bĂ©nĂ©fiques au fonctionnement optimal de l’organisme.

Dans la Rome Antique, la poire se consommait déjà crue, cuite ou séchée.

Ce fruit se prĂȘte Ă  de nombreuses prĂ©parations, salĂ©es ou sucrĂ©es, lorsqu’elle ne se dĂ©guste pas nature. En version dessert, elle se marie parfaitement avec les autres fruits, l’amande, la vanille ou encore le chocolat.

En version salĂ©e, elle s’accorde Ă  merveille avec le fromage et peut aussi ĂȘtre utilisĂ©e pour rĂ©aliser des salades ou pour accompagner une viande forte en goĂ»t.
‍

‍La pomme

La pomme fait partie des produits que l’on peut dĂ©guster tout au long de l’annĂ©e avec de nouvelles variĂ©tĂ©s qui apparaissent et disparaissent des Ă©tals des commerces et marchĂ©s au cours de l’annĂ©e. La pomme est une excellente source de bienfaits naturels. Elle apporte Ă  votre alimentation, un complĂ©ment en vitamines et minĂ©raux. Savez-vous que la pomme a Ă©tĂ© savourĂ©e dĂšs la PrĂ©histoire ? Pas Ă©tonnant qu’elle soit riche en symboles.

La grande diversitĂ© de variĂ©tĂ©s de pomme allant de la Chantecler, Ă  la Reinette grise, en passant par la Granny Smith et la Golden, ou encore la Pink Lady, permet Ă  tous d’y trouver son compte.

Vous avez d’ailleurs tellement de pommes que vous ne savez plus quoi en faire ? DĂ©couvrez nos diffĂ©rentes rĂ©alisations de recettes Ă  base de pommes sur notre blog en cliquant sur le mot "recettes".
‍

Le raisin

En France, le raisin fait partie des fruits les plus apprĂ©ciĂ©s. On peut le trouver au petit-dĂ©jeuner, Ă  l’apĂ©ritif, au dĂ©jeuner, au goĂ»ter
 Bref, on le dĂ©guste Ă  chaque heure de la journĂ©e !

Longtemps en France, le raisin a Ă©tĂ© utilisĂ© seulement pour produire du vin, on a commencĂ© Ă  le consommer en bouche vers le 16e siĂšcle, grĂące notamment Ă  François 1er qui en a fait l’un de ses desserts favoris ! Aujourd’hui, le raisin de table est abondant et disponible durant tout l’automne, voire mĂȘme au-delĂ .

Le raisin est un grand alliĂ© de la santĂ© cardiovasculaire. Il est Ă©galement source de plusieurs vitamines et minĂ©raux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Ce fruit peut se trouver sous une multitude de formes et se prĂȘte Ă  une infinitĂ© de recettes :

  • Raisins frais

→ On peut les manger tel quel, sans autre attribut, Ă  l'entrĂ©e ou Ă  la sortie d'un repas, ou au goĂ»ter

→ Ils accompagnent trùs bien les fromages, les endives, les noix, le jambon cru, les poissons, la volaille rîtie et la viande blanche
‍

  • Raisins secs

→ AgrĂ©mentent les salades (avec des carottes rĂąpĂ©es, notamment)

→ On les retrouvent souvent dans le couscous ou les plats à base de boulgour
‍

  • Feuilles de vigne

Ingrédient important de la cuisine grecque et turque, elle sert à envelopper divers aliments, auxquels elle confÚre, durant la cuisson, une agréable saveur acidulée.
‍

  • Vinaigre de vin

On l’utilise dans les vinaigrettes, pour faire mariner les viandes ou dĂ©glacer les poĂȘles. Ils permettent de varier Ă  l'infini les plats auxquels on les ajoute.
‍

  • Huile de pĂ©pins de raisin

Riche en acides gras insaturĂ©s, l'huile de pĂ©pins de raisin peut servir Ă  la cuisson, Ă  macĂ©rer les viandes ou ĂȘtre utilisĂ©e dans les salades. Il s’agit d’un produit trĂšs utilisĂ© pour les grillades et les fondues.
‍

La tomate

TrĂšs simple Ă  consommer, la tomate se prĂȘte Ă  une infinitĂ© de prĂ©parations.

Ses qualitĂ©s nutritionnelles et gustatives font d’elle un fruit trĂšs consommĂ© en France.

Originaire d’AmĂ©rique du Sud, la tomate a Ă©tĂ© implantĂ©e en Europe au XVIe siĂšcle.

Elle a d’abord Ă©tĂ© utilisĂ©e comme plante d’ornement (car considĂ©rĂ©e comme vĂ©nĂ©neuse) avant d’ĂȘtre consommĂ©e.

En France, les Provençaux furent les premiers à en consommer, sous forme de sauces.
‍

LÉGUMES

‍L'artichaut

L'artichaut n'est pas souvent prĂ©sent dans les potagers amateurs. Pourtant, il n’est pas si compliquĂ© Ă  cultiver. La culture de l’artichaut se fait soit par semis, soit par plantation d'Ɠilletons. En plus de cela, il prĂ©sente un tas de bienfaits pour l’organisme. En effet, les feuilles de l’artichaut stimulent  le foie et la vĂ©sicule biliaire mais aussi Ă©liminent les toxines de l’organisme. Pour ceux qui n’apprĂ©cient pas dĂ©guster ce dernier, il est possible d’en profiter sous forme liquide.

L'aubergine

La plus frĂ©quente sur les Ă©tals est l’aubergine violette, Ă  la chair blanche et moelleuse.

Ce lĂ©gume se prĂȘte Ă  tous types de cuisson et accompagne Ă  merveille tous vos petits plats!

A noter que c’est le type de cuisson qui “dĂ©termine” les composĂ©s phĂ©noliques qui seront les plus mis en avant lors de sa dĂ©gustation : l'aubergine frite offre une plus grande quantitĂ© de composĂ©s phĂ©noliques aprĂšs digestion, tandis que la cuisson au four et les grillades donnent une plus grande quantitĂ© d'acides cafĂ©oylquiniques.
‍

‍La betterave

La betterave est un des lĂ©gumes ayant le meilleur pouvoir antioxydant. Elle renferme des vitamines et des minĂ©raux qui peuvent rebooster votre organisme et vous redonner de l’énergie. Elle peut ĂȘtre consommĂ©e crue ou cuite ; en salade, en potage, en purĂ©e, en jus ou encore en croustilles. Elle se consomme de juin Ă  novembre.

TrĂšs pigmentĂ©e, vous pouvez mĂȘme utiliser les dĂ©chets pour en faire des sortes de colorants pour faire de l’aquarelle par exemple.

Besoin d’idĂ©es pour utiliser ses betteraves ? On vous donne quelques recettes et astuces ici.
‍

La blette

Apparue sur les rives de la MĂ©diterranĂ©e, la blette est un lĂ©gume trĂšs ancien qui est consommĂ©e depuis l’AntiquitĂ©. Pour se rĂ©galer avec la blette, il vous est possible de manger et de cuisiner Ă  la fois les feuilles et les cĂŽtes. On peut en consommer le vert comme les Ă©pinards : avec un peu de beurre Ă  la poĂȘle, bouillis, etc. Mais chez la blette, le blanc (appelĂ© la cĂŽte) aussi se consomme, il peut ĂȘtre bouilli et rĂ©duit en purĂ©e avec le vert, ou encore ĂȘtre consommĂ© en gratin. CultivĂ©e en plein champ, la blette peut ĂȘtre consommĂ©e de juin Ă  novembre. Pour conserver les blettes, vous pouvez les disposer dans le bac Ă  lĂ©gume du rĂ©frigĂ©rateur en les enveloppant dans un torchon.Pour plus d’idĂ©es recettes, vous pouvez retrouver nos astuces culinaires sur notre blog en cliquant sur le mot "blette".
‍

Le brocoli

Le brocoli est une variĂ©tĂ© de chou originaire du sud de l’Italie, il fut introduit en France par Catherine de MĂ©dicis.

Il se consomme cru ou cuit et il est particuliÚrement riche en vitamine C et autres composés bioactifs aux nombreuses vertus.

Le brocoli est riche en vitamine B9, essentielle au bon fonctionnement des systĂšmes nerveux et immunitaire et qui participe Ă  la diminution de la fatigue. C’est Ă©galement un bon alliĂ© dans la rĂ©gulation du cholestĂ©rol et l’équilibre cardio-vasculaire.

En potage, gratin, croquette ou encore une diversité de formes de préparation, vous trouverez bien celle qui vous fera apprécier ce légume bon pour la santé !
‍

Le chou-fleur

Le chou-fleur est une variĂ©tĂ© de chou qui est souvent cuisinĂ© Ă  l'eau ou Ă  la vapeur, peut ĂȘtre prĂ©parĂ© autrement.

On peut le faire rĂŽtir et griller au four pour encore plus de gourmandise. Il est aussi tout Ă  fait possible de le consommer cru en apĂ©ritif ou en entrĂ©e. Pour le rendre plus digeste, vous pouvez le tremper 10 minutes dans une eau agrĂ©mentĂ©e de vinaigre blanc avant de le rincer abondement Ă  l’eau claire. Pour plus d’idĂ©es, vous pouvez dĂ©couvrir nos diffĂ©rentes recettes Ă  base de chou-fleur sur notre blog en cliquant sur le mot "chou-fleur".
‍

Le concombre

Synonyme d’étĂ© et de fraĂźcheur, voici le grand retour du concombre.

Il est rĂ©putĂ© pour sa trĂšs forte teneur en eau qui lui vaut d’ĂȘtre Ă  la fois rafraĂźchissant et pauvre en calorie : il s’agit d’un des aliments les plus lĂ©gers qu’il existe.

Malgré cette faible densité énergétique, le concombre contient des vitamines et minéraux indispensables à notre santé : vitamine C, potassium, sodium, phosphore, etc.

Cru, il est Ă©galement source de cuivre (sans pelure) et de vitamine K (avec pelure).

Le concombre se mange sous un tas de formes diverses et variĂ©es : il peut faire office d’entrĂ©e pleine de fraĂźcheur, ĂȘtre savourĂ© en soupe, il se glisse dans toutes les salades.

Fait souvent ignorĂ© : le concombre peut aussi se consommer aprĂšs cuisson, en le cuisinant un peu comme la courgette. Par exemple, il peut ĂȘtre braisĂ© ou Ă©tuvĂ©.

La courge

EmblĂ©matiques de l’automne et de l’hiver, les courges et potirons viennent d’AmĂ©rique du Sud. Autrefois rĂ©servĂ©s  aux potagers des particuliers, depuis plusieurs annĂ©es, on les retrouve de plus en plus sur les Ă©tals. Elles affichent une large variĂ©tĂ© de couleurs, de formes et de tailles.

Les courges et potirons comptent parmi les lĂ©gumes les plus faciles Ă  cuisiner et Ă  marier. Ils ont un panel de saveurs et de texture tels qu’ils s’associent avec tous les mets, dans tous types de prĂ©parations culinaires.

La courge se prĂȘte Ă  de nombreuses utilisations :

  • Pour les potages, il faut cuire les morceaux de courge dans un bouillon (de poulet ou de lĂ©gumes, avec de l’oignon ou encore inclure d’autres lĂ©gumes, racines ou verts). Il suffit ensuite d’ajouter le tout au mĂ©langeur, d'assaisonner – avec du pesto, par exemple – et ajouter quelque chose qui rendra le tout plus crĂ©meux comme un yaourt.
  • Il est possible d’ajouter la chair cuite Ă  une pĂąte Ă  pain, Ă  gĂąteaux ou Ă  crĂȘpes.
  • Durant l’étĂ© et l’automne, les fleurs se savourent en salade, dans les soupes et les ragoĂ»ts. Mais elles sont particuliĂšrement apprĂ©ciĂ©es quand elles sont farcies ou panĂ©es, puis frites.
  • Les graines se consomment rĂŽties et salĂ©es, comme celles de la citrouille. Comme elles sont trĂšs nutritives, on peut Ă©galement les moudre pour les ajouter Ă  des sauces.
    ‍

Conseils de conservation :

Attention à ne pas conserver la courge entiÚre au réfrigérateur, elle se détériorerait rapidement dans ce milieu trop humide pour elle.

  • À la tempĂ©rature de la piĂšce : 1 Ă  3 mois ;
  • A la cave ou dans un autre endroit frais (10 Ă  12 ÂșC) : 3 Ă  6 mois selon les variĂ©tĂ©s ;
  • Au congĂ©lateur : cuite, elle se congĂšle bien et pourra se conserver environ 1 an dans des sacs ou des contenants hermĂ©tiques.

Le saviez-vous ? La calebasse, une variĂ©tĂ© de courges, Ă©tait bien connue des Romains. Pline l’Ancien cite son usage comme rĂ©cipient (une fois Ă©vidĂ©e) et comme bouĂ©e pour aider les enfants Ă  apprendre Ă  nager !
‍

La courgette

Ce lĂ©gume du soleil annonce les beaux jours, il est prĂ©sent dans les assiettes tout l’étĂ©. Facile Ă  prĂ©parer, la courgette se consomme sous toutes ses formes.

Elle peut ĂȘtre consommĂ©e seule ou accompagnĂ©e comme dans des poĂȘlĂ©es ou encore des ratatouilles. Elle est Ă©galement trĂšs apprĂ©ciĂ©e en lĂ©gume farci. Sa particularitĂ© est qu’elle est gorgĂ©e de 95% d’eau, ce qui n’empĂȘche pas l’eau d’imbiber les aliments qui sont cuits avec la courgette. Pour Ă©viter cela, vous pouvez couper vos courgettes sans les Ă©plucher, les faire revenir quelques instants dans de l’huile d’olive afin qu’elles dĂ©gagent leur liquide de vĂ©gĂ©tation. Ensuite, vous pouvez les incorporer Ă  vos plats ou prĂ©parations. Besoin de plus d’astuces ? Vous pouvez retrouver toutes nos recettes Ă  base de courgettes sur notre blog en cliquant sur le mot "courgette".
‍

Le fenouil

Le fenouil est un lĂ©gume trĂšs populaire en Italie, il se reconnaĂźt Ă  son parfum et Ă  son goĂ»t anisĂ©. Il est Ă©galement trĂšs intĂ©ressant sur le plan nutritionnel. Il se mange cru, cuit, salĂ©, sucrĂ©, fondant ou croquant, de l’entrĂ©e au dessert. Quoi qu’étonnant, sa saveur anisĂ©e se marie aussi bien avec un poisson que dans une tarte aux pommes. Le fenouil se mange surtout Ă  la base de la tige que l’on nomme la bulbe. Pour profiter au maximum des bienfaits du fenouil, vous pouvez le consommer cru. Vous pouvez retrouver toutes nos recettes Ă  base de fenouil sur notre blog en cliquant sur le mot "fenouil".
‍

‍Les haricots verts

Originaire d’AmĂ©rique du Sud, le haricot vert est devenu un lĂ©gume commun de la cuisine en France. ColorĂ©es, croquantes ou fondantes, les diffĂ©rentes variĂ©tĂ©s allient plaisir et apports nutritionnels.

Le haricot vert frais est peu calorique, sa teneur en vitamine C est fonction de sa fraĂźcheur et du temps de cuisson.

En effet, le haricot peut se cuire Ă  l’eau ou Ă  la vapeur, se manger aussi bien chaud que froid : en salade, dans une jardiniĂšre de petits lĂ©gumes, avec de la crĂšme ou encore en veloutĂ©.

Mais c’est avec une cuisson courte qu’il va conserver tous ses bienfaits nutritionnels.

Il fait un trĂšs bon accompagnement de nombreux plats et peut amener un rĂ©el plus Ă  l’assiette, prĂ©sentĂ© en fagot, en salade ou en purĂ©e.
‍

La salade

Au printemps, on peut faire le plein de fraĂźcheur avec diffĂ©rentes variĂ©tĂ©s de salade comme la reine de mai, la laitue pommĂ©e active, la laitue Saint-Antoine, la merveille des 4 saisons et la laitue pommĂ©e aux feuilles ourlĂ©es de rouge. La salade verte est souvent considĂ©rĂ©e comme un aliment vide. Pourtant, elle comporte de nombreux nutriments bons pour la santĂ©. Pour varier les plaisirs, vous pouvez mĂ©langer diffĂ©rentes variĂ©tĂ©s de salades avec d’autres ingrĂ©dients comme les pommes de terre, les pĂątes, le riz, les dĂ©s de fromage. Pour apporter une dose de fraĂźcheur Ă  vos plats, vous pouvez retrouver nos diffĂ©rentes recettes de salade sur notre blog en cliquant sur le mot "salade".
‍

‍L'oignon

L’oignon est une plante bisannuelle vivace originaire d’Asie Occidentale. L’oignon ravit tous les jardiniers par sa facilitĂ© de culture, qui peut ĂȘtre collectĂ© soit par semis, soit par plantation sous forme de bulbille. L'oignon est un grand classique de la cuisine et de la gastronomie française, il se prĂȘte avec autant de rĂ©ussite aux plats rustiques (quiches, gratins,...) qu’à ceux plus sophistiquĂ©s (foie gras poĂȘlĂ©, magret de canard
). Dans cette petite plante potagĂšre, il vous est possible de consommer aussi bien les fanes que les bulbes. Pour agrĂ©menter vos plats, nous avons rĂ©alisĂ© diffĂ©rentes recettes Ă  base d'oignon que vous pouvez retrouver ici en cliquant sur le mot "oignon".
‍

Le maĂŻs

Le maĂŻs est originaire d’AmĂ©rique, qui fait partie de l’alimentation traditionnelle autochtone Ă  travers tout le continent amĂ©ricain, mais qui est moins populaire en Europe (majoritairement rĂ©servĂ© au bĂ©tail).

Le maĂŻs est une cĂ©rĂ©ale qu’on utilise parfois comme un lĂ©gume, mais il s’agit d’un aliment trĂšs polyvalent, il se prĂ©sente sous toutes ses formes : dĂ©gustĂ© Ă  mĂȘme l’épi, congelĂ©, en conserve ou soufflĂ©.

On en rĂ©alise Ă©galement des dĂ©rivĂ©s tels que la farine, la semoule, l’huile, ou encore la fĂ©cule, qui peuvent se retrouver dans une multitude d’aliments, du petit-dĂ©jeuner au dessert.

L’une des recommandations alimentaires pour la santĂ© Ă©numĂ©rĂ©es par SantĂ© Canada est de donner « la plus grande part aux cĂ©rĂ©ales, pains et autres produits cĂ©rĂ©aliers ainsi qu’aux lĂ©gumes et aux fruits » dans notre alimentation.

C'est pourquoi les produits cĂ©rĂ©aliers, dont le maĂŻs, sont d’une grande importance dans notre alimentation.

Riche en protĂ©ines, en fer et en calcium, de mĂȘme qu’en fibres, le maĂŻs soufflĂ© ou popcorn est une excellente collation. À condition, bien sĂ»r, de ne pas le noyer sous le beurre...

‍

Les poivrons

Le poivron est également un des symboles de l'été, on le retrouve aussi bien dans les salades que dans les ratatouilles.

Il est peu calorique, riche en antioxydants et vitamines et se cuisine facilement.

Ce légume-fruit est originaire du Mexique et aurait été ramené en Europe par Christophe Colomb.
‍

Les différentes variétés

Bien qu’il soit utilisĂ© comme un lĂ©gume, le poivron est en rĂ©alitĂ© le fruit d’une plante.

Il en existe plusieurs variĂ©tĂ©s que l’on diffĂ©rencie par leurs formes, leurs tailles et, surtout, leurs couleurs.

Ils changent de couleur durant le mĂ»rissement : le poivron vert est cueilli avant sa pleine maturitĂ©, si on le laisse sur le plant, il deviendra jaune, puis orange et ensuite rouge une fois mĂ»r. Avant de le cuisiner, enlevez les pĂ©pins de mĂȘme que la membrane blanche, plutĂŽt indigeste.

Conseil cuisine : Pour peler le poivron, il est recommandĂ© de le faire rĂŽtir sur toutes ses faces directement sur la flamme d’une cuisiniĂšre Ă  gaz, ou au four. Quand la peau est partiellement carbonisĂ©e, on le met dans un sac (papier ou plastique) pour le faire suer une vingtaine de minutes. La peau se dĂ©colle alors facilement.

Toutefois, ce procédé a pour effet de modifier le goût du poivron et de lui donner une saveur de grillé qui ne convient pas à toutes les recettes.

Il est donc Ă©galement possible de le faire Ă  l’épluche-lĂ©gumes aprĂšs l'avoir fendu en quatre.
‍La patate douce


La patate douce

La patate douce est trĂšs reconnaissable Ă  sa chair orangĂ©e qui met de la gaietĂ© dans les plats. DĂ©licatement sucrĂ©e, elle se cuisine de l’entrĂ©e au dessert. Elle est peu calorique et contient une quantitĂ© Ă©levĂ©e d’antioxydants, de vitamine A et de minĂ©raux (un trĂšs bon alliĂ© pour votre corps).

Bien qu’elle ne soit pas apparentĂ©e Ă  la pomme de terre, la patate douce se cuisine aussi facilement que sa fausse cousine : de mille et une façons !

Les associer est Ă©galement un plaisir pour les papilles.

Excellent complément des plats de poisson aussi bien sur le plan nutritionnel que gustatif : cuite, écrasée à la fourchette avec du beurre ou de la crÚme. Poivrez bien et jouez sur les formes.
‍

Le radis

Qu’il soit rouge, noir ou blanc, le radis est un lĂ©gume croquant, raffraichissant et lĂ©gĂšrement piquant. La culture du radis est trĂšs apprĂ©ciĂ©e pour sa vitesse : il faut seulement 25 Ă  35 jours avant de les rĂ©colter. Ce lĂ©gume-racine peut ĂȘtre rĂ©coltĂ© tout au long de l’annĂ©e et comporte de nombreux bienfaits comme la reminĂ©ralisation de l’organisme. On retrouve toutes sortes de radis : des petits, des gros, des plus ou moins colorĂ©s, etc. Par exemple, vous pourrez retrouver dans vos paniers PimpUp des radis noirs. N'hĂ©sitez pas Ă  dĂ©couvrir notre compo panier en cliquant sur le mot "radis".

‍

Sources

biocoop.fr
greenpeace
yuka.io
lesfruitsetlegumesfrais.com
passeportsante.net

DĂ©couvre les paniers PimpUp
Des paniers anti-gaspillage de fruits et légumes, en direct des producteurs, et livré en point relais
Dùs 9.99€
Voir les paniers

Lutte à nos cÎté contre le gaspillage alimentaire !

Commander