>
>
>
Veganuary 2024 : Le défi de la cuisine végétale revient en janvier
Catégorie(s)

Veganuary 2024 : Le défi de la cuisine végétale revient en janvier

Ecrit par
Régis L.
Publié le
1/1/2024

Au sein de nos aspirations et projets de vie, l'adoption du véganisme se présente comme une démarche captivante, surtout à une époque où les animaux font face à une exploitation croissante.

Dans cet article, nous souhaitons vous présenter  une association à but non lucratif qui éduque sur le véganisme en encourageant les gens à adopter un mode de vie végétalien pendant le mois de janvier. Ce mouvement se nomme Veganuary.

Qu’est-ce que Veganuary ?

Veganuary a été créé en 2013 dans une cuisine à York au Royaume-Uni. L’objectif de ce mouvement est de changer notre façon de manger pour protéger les animaux, la planète et notre avenir et de sensibiliser les gens aux avantages d'un régime sans produits d'origine animale, tant pour la santé que pour l'environnement.

Veganuary s'attache à modifier les comportements et les attitudes des consommateurs, tout en fournissant toutes les informations et le soutien pratique nécessaires pour rendre la transition vers le véganisme aussi facile et agréable que possible tout au long du mois.

Pendant le mois de Veganuary, de nombreuses organisations, entreprises et influenceurs proposent des ressources, des conseils, des recettes et un soutien pour faciliter la transition vers un mode de vie végétalien.

Aujourd’hui Veganuary est un évènement mondial car ce mouvement est présent dans 14 pays d'Europe, d'Asie, d'Afrique, d'Amérique du Nord et du Sud et d'Australie.

En quoi consiste ce mouvement ?

L'idée est de créer un défi pour les participant.e.s, les incitant à explorer et à adopter un mode de vie végétalien pendant au moins un mois. Pendant cette période, les participant.e.s s'engagent à ne consommer aucun produit d'origine animale, y compris la viande, les produits laitiers, les œufs, le miel, etc.

Une mission pas comme les autres

Vegenuary a pour ambition d'inspirer et d'aider les gens à essayer le véganisme, d'inciter les entreprises à changer et de créer un mouvement de masse mondial en faveur de choix alimentaires compatissants dans le dans le but de mettre fin à l'élevage d'animaux, de protéger la planète et d'améliorer la santé humaine.

Veganuary en chiffres  

En 2023, plus de 700 000 personnes dans le monde se sont officiellement inscrites sur le site de Veganuary pour essayer d'être végétaliennes.

Plus de 155 millions de personnes ont été touchées par le biais des canaux de médias sociaux de Veganuary au niveau international.

Plus de 6 800 articles de médias ont été publiés à propos de Veganuary dans le monde entier.

2,3 millions de personnes ont visité le site web de veganuary à la recherche de conseils utiles et des conseils sur l'adoption d'une alimentation à base de végétaux.

Et des personnes originaires de presque tous les pays du monde ont participé à Veganuary.

L’impact positif de veganuary

En 2018, 1 million de participant.e.s ont mangé vegan pendant 31 jours, ce qui a permis d’économiser 6,2 millions de litres d’eau.

405 tonnes d'équivalent phosphore (PO 3-eq) ont été économisées, ce qui équivaut à la sauvegarde de 1 645 tonnes d'effluents d'égout des cours d'eau. Pour rappel, le phosphore est un élément chimique important, mais en excès dans l'environnement, il peut contribuer à des problèmes tels que l'eutrophisation, qui est une augmentation de la concentration de nutriments, en particulier de phosphore, dans un écosystème aquatique.

103 840 tonnes d'équivalent dioxyde de carbone ont été économisées, ce qui correspond à à l'impact climatique de 1,2 million de vols entre Londres et Paris.

Selon le calculateur de la Vegan Society, l'économie de 3,4 millions d'animaux équivaut à les épargner d'une vie de souffrance. En d'autres termes, le chiffre de 3,4 millions d'animaux représente une estimation du nombre d'animaux qui n'ont pas été élevés ou abattus en raison des choix alimentaires ou du mode de vie végétalien des personnes concernées.

Notre idée recette pour Veganuary

Courges butternuts farcies pour 4 personnes

Temps de préparation : 45 min
Temps total : 1h45

Ingrédients :

Pour la courge :

  • 2 courges (de la butternut p. ex., d'env. 800 g chacune) coupées en deux dans la longueur, la chair incisée en losanges
  • 2 cs huile d'olive
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • ¾ cc sel

Pour la farce :

  • 50 g lentilles noires (Beluga)
  • 3 dl eau frémissante
  • 1 cs huile d'olive
  • 1 oignon haché menu
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 ½ cs dukkah (mélange d'épices)
  • 1 fenouil (env. 300 g) coupé en dés
  • 1 pomme coupée en petits dés
  • 2 cs noisettes hachées grossièrement
  • 2 cs persil plat ciselé
  • ½ cc sel
  • un peu poivre
Préparation :
  • Poser la courge sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  • Mélanger l'huile avec l'ail et le sel, en badigeonner la chair de la courge.
  • Faire cuire env. 1 h au milieu du four préchauffé à 200 °C.
  • Sortir le plat du four et jeter le jus.
  • Parsemer les courges de dukkah.
  • Faire cuire les lentilles à découvert dans l'eau frémissante pendant env. 20 min., égoutter.
  • Faire chauffer l'huile dans une poêle. Y faire suer l'oignon et l'ail avec le dukkah.
  • Ajouter les lentilles, le fenouil et la pomme et poursuivre la cuisson quelques instants.
  • Ajouter les noisettes et le persil, assaisonner.
  • Farcir les courges avec le mélange, parsemer de persil et de dukkah.

Pour plus d’idées recettes savoureuses et véganes, vous pouvez consulter notre blog pour retrouver une sélection de préparations culinaires.

Sources

fooby.ch
veganuary.com

Découvre les paniers PimpUp
Des paniers anti-gaspillage de fruits et légumes, en direct des producteurs, et livré en point relais
Dès 9.99€
Voir les paniers

Lutte à nos côté contre le gaspillage alimentaire !

Commander